Frairie

 » les fêtes patronales que l’on appelle en Haute-Vienne, frairies et en patois balado, ont perdu peu à peu le caractère religieux qu’elles avaient à l’origine. Autrefois …[…] et le cas échéant, d’une exposition des reliques portées par les confrères, d’où le nom de frérie transformé en frairie donné à cette fête »

A. Goursaud, t. 2, p. 511

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s