Le verrou du Moustier à St-Yrieix

J’apprends par A. Goursaud :

 

« Au même culte phallique peuvent se rattacher les pratiques ayant pour objet le contact et la manœuvre d’un verrou. Le verrou le plus célèbre de toute la Haute-Vienne et on peut même dire de tout le Limousin est le verrou de Saint-Léonard. Nous seulement il est connu des femmes des trois départements de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse mais il était célèbre jusqu’à la cour de France : marie de Médicis, Anne d’Autriche, et Marie Leczinska. […]

Deux autres verrous se partagent en Haute-Vienne les faveurs de la clientèle féminine : l’un se trouve à S-Yrieix dans l’église du Moustier, l’autre à Mézières dans une petite chapelle rurale consacrée à sainte Anne. » A. Goursaud, t. 2, p. 291

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s