Il pleut trop : priez Saint Yrieix !

« Cependant, il semble que la grande préoccupation du paysan autrefois était plus le manque d’eau que sa surabondance. Contre la sécheresse il existait un arsenal de moyens de lutte beaucoup plus riche que contre les excès de précipitations. 
Selon une certaine loi de l’ambivalence, un saint capable d’arrêter la pluie avait le pouvoir de faire cesser une grande sécheresse. Dans l’un et l’autre cas, par exemple, les habitants de Glandon avaient recours à saint Yrieix. »

http://lamotte.pagesperso-orange.fr/ecuras/no13eau.htm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s