La pissarote

A St-Yrieix, il y a la pissarote où nous buvions en revenant de l’école par les chaudes journées de mai et juin.

A Clermont d’Excideuil, il y a aussi une pissarote. En voici l’histoire, relevée sur http://iciclermont.over-blog.fr/pages/La_fontaine_SainteCatherine-6798826.html

« Dans son livre, Le vieux Périgord, l’abbé Georges Rocal évoque l’existence à Clermont d’Excideuil d’une « fontaine de lait » en ces termes :
 » La coutume conduisait à l’église de Clermont d’Excideuil, après une station à la fontaine sacrée de Sainte-Catherine, la nourrice dont le lait s’épuisait. Elle posait sur son sein nu un fromage mou et l’y gardait pendant qu’un évangile était lu sur elle. Les honoraires de cette cérémonie étaient le fromage propitiatoire. »
Au 20ème siècle, cet usage était perdu et la fontaine en question était plus communément appelée « Pissarote »..’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s