Pertinax, le célèbre journaliste qui a fini sa vie à Ségur le Château

« C’était en 1945 la propriété d’André Géraud (1882-1974) et de son épouse. André Géraud était journaliste dans la presse parisienne, il signait ses articles, dans l’Entre-deux-guerres, sous le nom pseudonyme de Pertinax. C’était un spécialiste reconnu de politique étrangère.  Engagé à droite, c’était un patriote nationaliste. Il dénonça les dérives fascistes et toutes les variantes d’extrême droite, il écrivit de nombreux articles mettant en garde contre le franquisme, contre la montée de Hitler et militant pour une alliance franco-anglaise. Sympathisant de la France Libre, il s’exila à New-York pendant l’Occupation où il retrouva de nombreux intellectuels comme André Maurois (*), Antoine de Saint-Exupéry, Geneviève Tabouis, Jules Romains, etc. Fin observateur de la vie politique des années 1930, spécialiste des relations internationales, analyste très documenté, familier des chefs d’Etat et de gouvernements, souvent féroce et pertinent, il a laissé plusieurs ouvrages analysant la situation politique conduisant à la défaite de 1940 et notamment Les Fossoyeurs, défaite militaire de la France, armistice, contre-révolution  (2 tomes). Il avait commencé à Londres avant 1914 au Daily Telegraph. Il sera ensuite reporter à L’Echo de Pariset au Temps. Il avait collaboré à la revue intellectuelle de relations internationales et de littérature L’Europe Nouvelle fondée par la journaliste et militante féministe Louise Weiss. Avant-guerre il fonda le journal L’Ordre pour militer contre l’esprit munichois.  A la Libération il fut correspondant du Baltimore Sun avant d’entrer àFrance Soir  sous l’autorité de Pierre Lazareff. Il passa sa retraite retiré à Ségur dans son château, gardant de nombreuses amitiés dans le monde. »

http://www.periberry.com/categorie-319116.html

 

extrait du Time

« The speech which Mr. Coolidge delivered at the opening of the Pan-American Conference in Havana was more worthy of a Baptist chapel than a diplomatic reunion. One looks in vain for the least indication of the policy of the United States toward Latin America. »

Thus in two sentences the President of the United States was devastated, last week, by « Pertinax, » unquestionably the leading political critic-journal list of France. « Pertinax, » of course, is vivacious, supremely intelligent M. André Géraud, Foreign Editor of L’Echo de Paris, a newspaper widely esteemed in French military, financial and…

Read more: http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,737145,00.html#ixzz2UfVQCKUs

sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_G%C3%A9raud

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertinax

Publicités

Une réponse à “Pertinax, le célèbre journaliste qui a fini sa vie à Ségur le Château

  1. Pingback: Culture française. – CONSCIENCE·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s