L’entente cordiale à Abjat

ImageC’est le nom de ce café.

Hier à Abjat, c’était la fête franco-anglaise malgré le temps exécrable. Je n’avais pas encore vu une aussi importante concentration de britanniques en Périgord Vert. On n’entendais pas parler « patois », et fort peu français.

Il y avait vide grenier (ce que les britanniques appellent « vide coffres de voiture »). L’affiche de la fête était rédigée en français et en anglais.

Il y avait des ventes charitables. L’ex Empire Britannique n’était pas oublié.

ImageImageImage

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s