Ouille, aille, ouille aille aille

 Le linguiste Robert Lafont, spécialiste d'occitan, explique qu'en occitan,
quand on se fait marcher sur les pieds, on dit « ouille » et non « aille
 ». Robert Lafont a étudié la diglossie. La diglossie désigne l'état dans
 lequel se trouvent deux systèmes linguistiques coexistant sur un
 territoire donné et ayant des statuts et des fonctions sociales
 distinctes. C'est typiquement le cas de l'occitan et du français du temps
 de mon père. Il doit m'en rester quelque chose. Car je dis « ouille aille> aille ». Le lecteur attentif remarquera que le aille est doublé. C'est quechez moi, le français a pris le dessus.

 et vous, vous dites quoi ?
>
> Je sais, vous ne vous laissez pas monter sur les pieds !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s