Les socialistes Français et la Société Paysanne durant l’entre-deux guerres (1918-1940)

Moissons rouges

Les socialistes Français et la Société Paysanne durant l’entre-deux guerres (1918-1940)

Edouard Lynch

Copie de la présentation de l’éditeur :

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100339510

 »

Comment un Parti socialiste, marxiste, urbain et ouvrier, théoriquement partisan de la propriété collective peut-il s’imposer sur la scène politique française, à une période où la paysannerie et le monde rural forment encore la partie majoritaire de la population et de l’électorat, où les petites exploitations agricoles semblent sortir renforcées du premier conflit mondial et alors que triomphe l’idéologie agrarienne qui fait du paysan le pilier et l’essence de la nation ? C’est à cette question que s’attache cet ouvrage, en dressant une vaste fresque des liens entre paysannerie et politique durant l’entre-deux-guerres, opérant une relecture nécessaire de quelques grands événements, du congrès de Tours au Front populaire, mais aussi soucieuse des modalités concrètes de l’enracinement partisan, en multipliant en variant les focales et les espaces d’analyse. Cette période est en effet un moment clé dans l’émergence de nouvelles pratiques politiques au sein d’une paysannerie de mieux en mieux intégrée à la sphère nationale. Le processus d’implantation électorale et militante de la SFIO dans les campagnes met en évidence les nouvelles modalités de l’expression et de la représentation politique des ruraux, notamment à la faveur de la crise des années trente, qui voit l’émergence d’une nouvelle génération d’acteurs paysans.

Support Livre broché
Nb de pages 488 p.
ISBN-102859397507
ISBN-13 9782859397500″
Dans ce livre on trouve des passages sur le Limousin, sur ses instituteurs. Un livre que nous conseillons
C’est le produit d’une thèse :

Le parti socialiste (SFIO) et la société paysanne durant l’Entre-deux-guerres. Idéologie, politique agricole et sociabilité politique (1914-1940).

Thèse de doctorat en histoire sous la direction de Serge Berstein, Institut d’études politiques de Paris, 3 volumes, 1 020 f°, 6 janvier 1998, jury constitué de Pierre Barral, Serge Berstein, Ronald Hubscher, Yves Lequin, Jean-Luc Mayaud et Hervé Robert, mention très honorable et félicitations du jury, à l’unanimité.
Édouard Lynch

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s