La presse qui se moque de « la crise » !

Image

 

 

Closer, Public, Voici, OOps

La presse à succès dans la station de ski que je fréquente. Il y a quelques années, on pouvait trouver Paris-Match. Il s’agit de la presse laissée par les locataires de l’immeuble. Ben couillon ! on voit que le niveau culturel monte. Je viens de recevoir ce courriel d’un correspondant :

« 

"Avec un sourire ébahi, elle (la Ministre de la culture) a épinglé la médaille (des Arts et Lettres) sur un T-shirt dont on
avait revêtu le singe pour l'occasion, celui-ci portant la mention "I
don't give a fuck" ["J'en ai rien à foutre"]. On imagine l'effet
dévastateur d'un arrêt sur image... Le singe va pouvoir rejoindre au
tableau d'honneur du rayonnement de la culture française ses glorieux
prédécesseurs : le DJ David Guetta, Dorothée, le champion d'arts martiaux
Jacky Chan et, n'oublions surtout pas ce fleuron des Arts et Lettres : le
chauffeur de la voiture d'Aurélie Filippetti en personne..."

Cela me rappelle Néron qui avait nommé son cheval consul romain

Mais vous vous en moquez bien ! vous disposez de ce blog qui vous informe. LE blog qui vous a annoncé en prailleme tailleme le futur mariage de notre François à Brive-la-Gaillarde, riant portail du Midi. Bientôt ici même,  l’interviouve du Professeur Icule, l’inventeur du test bien connu qui porte d’ailleurs son nom, sur les effets de la truffe du Périgord sur l’activité présidentielle. Qu’on se le dise.

Ce blog  est aussi un groupe de pression. Il milite pour le retour de la fraise de veau en relayant cet article d’un blog que nous consultons régulièrement.

http://www.berthomeau.com/article-n-achetez-pas-des-fraises-a-moins-d-1-euro-mangez-de-la-fraise-de-veau-123043198.html

extrait :

« 

« Faudra-t-il qu’on en arrive à créer des associations clandestines pour se régaler à nouveau de fraise de veau ? ».

 

Va-t-on vers un Front de Libération de la Fraise de veau ?

 

L’ex-président du Conseil Général de la Corrèze devenu roi de France va-t-il inverser la courbe du déclin de la fraise de veau ? « 

En attendant, nous avons toujours nos bouchers de Jumilhac-le-Grand et de Ladignac-le-long qui vendent du « veau de St-Yrieix ». 

Qu’on se le dise !

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/06/24/cote-de-veau-de-st-yrieix-gros-veau-aux-petits-pois-en-buvant-du-mille-et-une-pierres-le-vin-de-correze/

http://jfcousty.over-blog.com/article-veau-de-saint-yrieix-68152625.html

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s