La guérisseuse de Ladignac-le-long, un article de presse de 1932, (Ouest-Républicain)

« GUERISSEUSE?  MAIS AUSSI ESCROC LIMOGES. 23 décembre. L’instruction ouverte contre Anna Desbordes. cette paysanne presque illettrée de Ladignac. qui est inculpée d’exercice semble entrer dans une phase nouvelle qui pourrait bien amener une inculpation plus grave  On sait que, prétendant avoir entendu des voix lui conférant le don de guérir toutes les maladies, Anna Desbordes, en raison de la réclame qui lui avait été faite, recevait chaque pour plusieurs centaines de malades venus de tous les points de la France Mais bientôt des plaintes parvinrent Il ressort de l’instruction que la guérisseuse, contrairement à ses affirmations, donnait des indications thé- rapeutiques à des malades atteints d’affections aiguës et, chose plus grave encore, faisait abandonner tout trai- tement à ceux qui allaient la consulter. C’est ainsi que de nombreux malades, atteints de tumeurs ou d’her- nies étranglées furent soignés par elle sans aucun résultat. «  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k659137w.texte.langFR

Lire l’Article →