Citation de Brantôme à Brantôme : « …Tu faisais librement jaser tes souvenirs.. »

 

 » Philosophe c’est là.
Tout au bout du couvent.
Dont la Dronne baignait la façade au Levant.
Qu’en ce castel.
Perdu l’été sous les grands ormes.
Laissant ta moynerie à ses bouquins énormes.
Tu faisais librement jaser tes souvenirs… »
G.B.

 

Citation apposée sur la fontaine qui porte la statue
de Brantôme à Brantôme.

Brantôme 17

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s