Comment est-on passé d’Aredius à Saint Yrieix ?

J.P. Thuillat a répondu ainsi à ma question :

 » il me semble que l’on peut « extraire » Saint Yrieix de la forme latine « Sancti Aredii », fréquente au Moyen-Age  »

et je lis (j’avais loupé la phrase !) sur le site de l’Office du Tourisme :

 » Par déformation orale (nous sommes ici en pays de langue d’oc), le sancti Aredii des origines devint la ville de Saint-Yrieix, auquel on ajouta longtemps « d’Attane » pour la distinguer des six autres lieux qui portent le même nom. Finalement, pour des raisons assez obscures, c’est l’appellation « La Perche » qui finit par l’emporter. »

Cette réponse me semble plausible. Toute autre proposition m’intéresse.

Mais je me pose une question. Pourquoi cette terminaison en i. Pourquoi pas « Sanctus Aredius » ?

Si j’en juge par le Gaffiot légué par mon père, Sanctus, sancti (Plur.).

Je lis sur Gallica :

 » Graduale, Troparium et Prosarium ad usum Sancti Aredii.. XIe-XIVe siècle »

qui se traduit par « graduel, tropaire, prosaire de Saint-Yrieix à l’usage de Saint Yrieix.

Alors j’en déduis qu’il sagit de la ville de Saint Aredius (Sancti Aredii, génétif).

A quoi sert le latin… à occuper quelques heures de sa retraite !

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/04/09/le-graduel-de-saint-yrieix/

Je serai moins bête quand on me posera la question. Mais je dois dire que personne ne m’a posé la question ! J’applique le principe de précaution.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s