Je me souviens des pissotières et des chiottes publics de St-Yrieix dans les années 50

Quelle hygiène publique !!! Quelles odeurs ! Tout jeune j’avais été frappé par le fait que l’ardoise ne servait pas qu’à l’école, mais aussi pour faire des pissotières

A l’époque, il y avait aussi les chiottes au-dessus du Couchou. Et pourtant, le Couchou avait alors des goujons, des truites (il en a encore quelques unes), des grenouilles. Il est vrai qu’il n’y avait pas toutes ces lessives. Persil était vendu mais en petit paquet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s