La douche quotidienne, un désastre écologique ! Ah le Couchou de mon enfance !

« La douche quotidienne et l’usage à tout va de produits pour le corps soulèvent néanmoins des critiques. Désastre écologique que la généralisation de la douche quotidienne dans le monde, multiplication des terrains allergènes due à des lavages de la peau trop fréquents, cancers du sein associée à l’usage de déodorant… Au point que les Etats-Unis (berceau des normes d’hygiène qui nous gouvernent – juste retour des choses) ont vu se développer un mouvement, certes très minoritaire, celui des « Unwashed », littéralement les « non-lavés », qui revendiquent avoir abandonné la douche quotidienne, et s’en porter très bien. Mais dans le grand article que leur consacra le New-York Times en 2010, on trouve surtout les « trucs » qui permettent à ces personnes de maîtriser leurs odeurs corporelles : rondelles de citron sous les aisselles, coup de savon sous les pieds et entre les jambes… »

http://modesdevivre.blog.lemonde.fr/2014/12/08/de-la-disparition-programmee-de-nos-odeurs/#xtor=RSS-3208

Et oui ! malgré les chiottes au dessus du Couchou, il y avait des truites, des goujons, etc dans le Couchou de mon enfance !

Et quand le médecin disait à son ou sa patiente qui venait de lui montrer un pied douloureux, de lui montrer l’autre pied, le patient répondait : « Mais docteur, c’est que je ne m’en suis lavé qu’un !  »

On ne parlait pas d’écologie en ce XXe siècle !

Ce qui est bien dans nos campagnes c’est qu’il n’y a plus grand monde. Alors les odeurs, chacun, en égoïste, se les garde !

Et dans la grande ville, j’évite les transports en commun. Vive le vélo. Ah ! la bonne odeur d’une bonne suée. Une odeur écolo. Je préfère à celle de ces « joints » autour et alentours de nos collèges et lycées.

http://perinet.blogspirit.com/archive/2014/12/07/odorat.html

Une réponse à “La douche quotidienne, un désastre écologique ! Ah le Couchou de mon enfance !

  1. En fait, les chiottes en dessus du Couchou polluaient bien moins que les pesticides, métaux lourds et autres PCB. A une certaine dose, la merde apporte des nutriments aux organismes vivants dans le ruisseau. Est-ce qu’il y avait des écrevisses dans le Couchou ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s