Poulidor contre l’arédien Picot

« Poupou, éternel jeune homme aux cheveux blancs, n’emprunte jamais les routes limousines sans émotion, ni sans penser à Jeannot Folch et Hubert Fraisseix, les complices de ses jeunes années. Quand le peloton a traversé Saint-Yrieix, peut-être a-t-il eu une pensée attendrie pour un ancien bon coureur du coin, disparu il y a peu, un certain Picot, qui lors d’un championnat du Limousin demeuré célèbre, avait failli lui damer le pion. C’était un dimanche de canicule, comme hier, et le matin de l’épreuve, Mimi Marquet, son mentor sauvigeois, lui avait prédit « ça va être dur, très dur ». « T’en fais pas, lui avait répondu Raymond, aussi difficile que ce soit, ce sera une partie de plaisir par rapport à une journée de moisson ».

Poupou, que l’on surnommait encore « la Pouliche », s’était échappé sur la fin, en compagnie de Picot, on revient à lui, lequel à quelques bornes du but lui avait annoncé : « Je n’en peux plus, attends-moi, je te laisserai gagner ». Bon prince, Poulidor l’avait écouté. Seulement, au sprint, Picot avait subitement retrouvé ses jambes et le Miaulétou ne s’était imposé, aux forceps, que d’un tout petit pneu. »

http://www.lepopulaire.fr/limousin/sports/actualite/cyclisme/2013/08/21/sur-la-route-de-rochechouart-avec-poulidor-antoine-blondin-et-les-canons-de-francoise_1663544.html

Une réponse à “Poulidor contre l’arédien Picot

  1. j’etait a cette course en 1959 a SAINT LAURENT SUR GORRE ou poupou battit gilbert PICOT au sprint; j’avais 19ans.

    lucien durand

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s