Les taupes, les débroussailleuses et la « géométrie projective »

J’ai eu des cours de géométrie projective. Puis j’ai eu, en retraite, des cours d’histoire des sciences où il fut question de Desargues, Pappus, Monge, Gergonne

http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9om%C3%A9trie_projective

Et je viens d’avoir un cours de perspective dans le cadre du groupe des aquarellistes.

Et je viens de visiter la Toscane, le pays de Piero della Francesca, l’auteur de La Perspective en peinture (1576) dont on peut se procurer une version en français (au lieu du toscan !) chez In Media Res (1998).

Et… ce ne m’a pas empêché de casser une vitre de ma voiture par un caillou, remonté par une taupe, éjecté par la débroussailleuse. Eurêka ! Je venais de comprendre la géométrie projective !

P.S.

J’ai ressorti de l’armoire mon chapeau en taupé. Je saurai maintenant que la vengeance des taupes passe les générations de taupes.

« Il portait un feutre taupé », chanson Aznavour & Roche

Il portait un feutre taupé
Il parlait par onomatopées
Il buvait des cafés frappés
Avec des pailles
Il était très dégingandé
Il fumait des camels parfumées
Il marchait à pas combinés
Boulevard Raspail

https://www.youtube.com/watch?v=b_P0v5lQLfA

P.S.

Il paraît que « bosser » vient des taupinières. Il faut bosser pour s’en débarrasser ! C’est ce que racontent les taupiers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s