Limousinage, limousiner

En lisant le dépliant de l’association ATAO lors du congrès mondial Velocity à Nantes, j’ai trouvé le terme « limousinage »,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%A7onnerie

une des nouvelles activités d’ATAO.

http://www.atao-insertion.org/

http://lefenetrou.blogspot.fr/2015/06/le-container-velos-datao.html

Un des administrateurs d’ATAO ne savait d’où venait ce terme. Je lui ai dit qu’il venait des maçons limousins qui ont construit Paris…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%A7ons_de_la_Creuse

et le slogan, « quand le bâtiment va, tout va », Martin Nadaud (je viens d’entendre à l’instant, dans l’émission La Marche de l’Histoire, sur France Inter, une chanson reprenant ce slogan)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Nadaud

Une pierre sur une pierre

Ça fait pas grand chose

Une pierre sur deux pierres

Ça peut faire un p’tit banc

Une pierre sur trois pierres

Quand on les superpose

Ça fait l’début de tout un bâtiment
Oui vraiment
Une bouteille de vin blanc
Quelques sacs de ciment
Pour faire marcher tout ça
Un bon coup d’huile de bras
Eh ! Les gars !


Quand le bâtiment va, tout va, tout va
On entend chanter les villes et les campagnes
Quand le bâtiment va, tout va, tout va
Partout y a d’la joie quand le bâtiment va


Un p’tit morceau d’bois
C’est une étagère
Deux p’tits morceaux d’bois
Ça peut faire un palier
Trois p’tits morceaux d’bois
Pour peu qu’on sache y faire
Nous voilà bons pour tout un escalier
Hop ! Ca y est !
Un marteau , quelques clous, un rabot
Et surtout pour faire marcher tout ça
Beaucoup d’huile de bras
Eh ! Les gars !


Quand le bâtiment va, tout va, tout va
On entend chanter les villes et les campagnes
Quand le bâtiment va, tout va, tout va
Partout y a d’la joie quand le bâtiment va


Eh ! Les gars ! Eh ! Les gars !


[Un p’tit coup d’pinceau
Ça n’vous fait qu’une touche
Deux p’tits coups d’pinceau
Ça fait un Picasso
Cinq mille coups d’pinceau
Ça fait une si belle couche
Que la maison reluit de bas en haut
Au boulot.
Du blanc pour le plafond
Une échelle , une chanson
Pour faire marcher tout ça
Un bon coup d’huile de bras
Eh ! Les gars !]


Une tuile sur une tuile
C’est vraiment peu de chose
Une tuile sur vingt tuiles
C’est le début d’un toit
Mais quand sur ces tuiles
Un p’tit drapeau se pose
On peut se dire qu’on s’ra bientôt chez soi
Croyez-moi
Après le gaz et l’ eau
Une femme et un marmot
Pour faire marcher tout ça
Faut encore d’l’huile de bras
Eh ! Les gars !


Quand le bâtiment va, tout va, tout va
On entend chanter les villes et les campagnes
Quand le bâtiment va, tout va, tout va
Partout y a d’la joie
Partout y a d’la joie
Partout y a d’la joie quand le bâtiment va

Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-MAURICE-CHEVALIER,QUAND-LE-BATIMENT-VA,104318615.html

chanté par Annie Cordy

https://www.youtube.com/watch?v=lwf3b312m4c

P.J.

Les maçons de Corrèze (Egletons)

http://www.lyceecaraminot.fr/1-44-Situation-et-Histoire.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s