Arédiens, vous savez trouver des champignons, apprenez à chercher des météorites

Pour les champignons, le Limousin est très raciste. Il ne ramasse que le cèpe et les girolles disons, à 99% des chercheurs. Il n’y a d’ailleurs pas de société mycologique en Limousin. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle dès mon installation à Nantes, j’ai adhéré à l’AMO.

http://amo-nantes.fr/

Bon, il évite ainsi les intoxications ! quoiqu’il faille faire attention avec les girolles. Le clitocybe de l’olivier (ou pleurote de l’olivier)…pousse à la base des troncs des oliviers dans le sud, mais plus au nord, à proximité du chêne. Il est très dangereux, i.e. mortel. Il ressemble beaucoup à la girolle. Mais il a une odeur forte et désagréable.

Et ses spores à maturité confèrent aux lames une phosphorescence qui permet d’apercevoir ce champignon dans le noir (Roger Phillips, p. 146). Si vous voyez un tel champignon de nuit ce n’est pas parce que vous avez abusé d’amanite tue-mouche, la drogue des lapons. Contient de la myocoatropine et de la muscarine) !

Avec les météorites, vous ne risquez rien ! et vous participerez à une recherche scientifique.

Il faut avant apprendre à reconnaître une météorite, à différencier des pierres terrestres.

Participez au projet Vigieciel

 »

Le projet Vigie-Ciel

Le projet Vigie-Ciel est un programme de science participative porté par le Muséum national d’Histoire naturelle

En synergie avec Vigie-Nature, Vigie Mer et Vigie-Nature École, il fait l’objet d’une demande de financement au près du Programme d’Investissement d’Avenir de l’Agence nationale de Rénovation urbaine : 65 millions d’Observateurs. Il comprend également un volet Vigie-Ciel École.

Le but de ce projet qui accompagne le réseau FRIPON de détection est de faire découvrir les météorites et d’éduquer à leur reconnaissance afin de pouvoir aller les chercher quand elles sont tombées. Il repose sur la construction d’un site WEB participatif et d’un réseau humain de correspondants régionaux pédagogiques et académiques.

Les correspondants régionaux disposeront de matériaux pédagogiques (exemples de météorites, matériel de terrain, loupes binoculaires…) qui pourront être mis à disposition des clubs locaux. Le site WEB permettra de rapporter ses observations de météores et de diagnostiquer ses trouvailles, et de s’informer sur les campagnes de recherche sur le terrain en cours ou passées. Il permettra aussi de mettre et récupérer en ligne les données vidéo des réseaux de caméras FRIPON participatif et Vigie-Ciel. »

http://ceres.geol.u-psud.fr/fripon/spip.php?article28

https://www.facebook.com/VigieCiel

http://vigie-ciel.org/

et des photos de Voyages planétaires à Nantes :

https://www.facebook.com/VigieCiel/photos_stream?ref=page_internal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s