Le pain dans les années 50/60 à Saint-Yrieix

Je me souviens que dans ma prime jeunesse nous mangions du « pain de quatre » (livres). Puis nous sommes passés au « pain double ». Mon père me demandait d’acheter un « tourné » car il était plus cuit. Nous n’avons jamais acheté de la baguette et encore moins de la ficelle.

Je me souviens quand Theulier est passé du pain cuit au bois au pain cuit au mazout. Au début on disait que le pain sentait le mazout. Sans doute les mitrons ne se protégeaient pas suffisamment.

Aujourd’hui le pain a bien changé. Je trouve qu’il est bien meilleur. La « baguette tradition » (quelle tradition ?!) de mon boulanger est bien cuite, excellente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s