Je me souviens du poêle à mazout et de son hublot

Philippe Torreton, par son livre Mémé, m’a rappelé le poêle à mazout. Il est arrivé dans les années 60. Je me souviens du monsieur qui tous les matins au lycée remplissait les poêles. Nous en avons eu aussi à la maison, de plus petite taille, comme celui-ci , de même couleur

(voir http://picchou.free.fr/Dossier18.htm)

poele à mazout années 60l

« Ils fonctionnent avec un brûleur atmosphérique par opposition au brûleur à mazout de chaudière. Cela veut dire que l’air de combustion « comburant » arrive naturellement (sans aucun forçage) dans l’appareil de chauffage. À cet effet le brûleur est constitué d’une cuve percée de nombreux petits trous. Ce brûleur reçoit du mazout via un carburateur (cuve à niveau constant). Celui-ci libère une quantité régulière de combustible qui va se gazéifier au contact de la chaleur. Le mélange intime à l’air, « comburant », se fait par des petits trous qui fractionnent ce flux. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Po%C3%AAle_(chauffage)

J’ignorais que plus tard, on chanterait le poêle à mazout.

Cela aussi fait partie de la culture française !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s