Cop21, la petadoira en question

Et il n’y a pas que pour les bovins !

A Saint-Yrieix, on n’est pas habitué aux transports en commun en ville, pas de métro, pas de bus urbain, pas de tram. Alors on peut se permettre la vissinada, lo petareu, le petarrada. On peut se permettre d’aver daus vents.

Laschar na pudida est un plaisir que l’Arédien peut se permettre sans gêne.

Mais quand il entend tous ces discours à l’occasion de la Cop21, il change l’Arédien. Il se rend compte à quel point il est coupé de la haute civilisation, des préoccupations mondiales. Il n’ose confesser au curé (1) qu’il lui arrive souvent de péter d’aise dans la nature. Et de continuer à le faire alors qu’il sait qu’il détruit la planète qui va devenir invivable à cause de tout ce carbone dans l’atmosphère.

Mais le Centre Hospitalier va ouvrir une consultation avec des psys formés afin de lutter contre la dépression.

Merci à Y Lavalade pour son dictionnaire :

Péter : v.i. petar; vissinar; vessinar; lofar (23); laschar. Péter sec : petar coma un chauvet; …coma un virou; …de vissins

Péteur : m. lopetaire; le vessinaire; lo vissinaire.

Péteux : adj. petos, -a; merdançonnier, – a (petit merdeux)

(1) voir l’encyclique Laudato si du pape François

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Texte-integral-de-l-encyclique-sur-l-ecologie-humaine-du-pape-Francois-2015-06-18-1324989

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s