» On appelle régionales les langues qui, comme …, l’occitan, n’ont pas bénéficié d’un choix politique qui ait fait d’eux la langue d’un Etat « 

 » On appelle régionales les langues qui, comme le breton, ….., l’occitan, … n’ont pas bénéficié d’un choix politique qui ait fait d’eux la langue d’un Etat. … Presque toutes les langues sont des dialectes qu’ont consacrés, au-dessus d’autres dialectes tous apparentés génétiquement, l’installation d’un pouvoir politique sur les lieux où se parle le dialecte qui va être promu, l’existence d’une littérature écrite dans ce dialecte, et souvent une entreprise de normalisation et de fixation d’une norme supra-dialectale. […] La différence entre langue et dialecte n’est pas linguistique, puisque tout dialecte possède l’ensemble des caractéristiques phonétiques, morphologiques, syntaxiques et sémantiques qui définissent une langue. Cette différence est donc sociale et politique  »

Claude Hagège, Petit dictionnaire amoureux des langues, Pocket

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s