LES DESSOUS ETYMOLOGIQUES DE LA SAGE–FEMME

http://www.ulb.ac.be//facs/medecine/sbhm/documents/fernandleroy.pdf

extraits :

(1) les barres froissées,
(2) le haleron démis,
(3) la dame du milieu retirée,
(4) le pouvant debiffé,
(5) les toutons dévoyés,
(6) l’entrechenart retourné,
(7) la babole abattue,
(8) l’entrepet ridé,
(9) l’arrière fosse ouverte,
(10) le guilboquet fendu,
(11) le lippion recoquillé,
(12) le barbidaut tout écorché,
(13) le lipendis pelé,
(14) le guilhivard élargi,
(15) les balunaus pendans.

termes utilisés par une profession en 1532

 

Je suis tombé sur ce texte car je recherche des textes sur … ma mémoire.

J’ai souvenir que quand la soeur de la maternité téléphonait et quand je prenais le téléphone, elle me disait que la parturiente était à 1 sou, etc
J’ai su plus tard qu’il s’agissait de la dilatation du col de l’utérus.
Or je ne trouve nulle part référence à cette mesure sur la Toile.

et la traduction :

1: l’os pubis ou Bertrand,

2: les Nymphes ou petites lèvres,

3: l’hymen,

4: la partie féminine appelée le pouvant parce qu’elle peut tout (?),

5: la gorge flétrie,

6: les membranes qui lient les caroncules les unes aux autres,

7: les nymphes,

8: le périnée,

9: l’orifice interne de la matrice,

10: le col de la matrice,

11: le poil,

12: le clitoris,

13: le bord des grandes lèvres,

14: le vagin,

15: les lèvres de la vulve ) »

(Laurent Joubert,1578).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s