Je me souviens des pièces de 100 sous


Pour dire une pièce de 5 francs ma grand-mère paternelle disait 100 sous, une pièce de 2 F, 40 sous bien entendu.
C’est très étonnant puisque le sou n’avait plus cours depuis belle urètre… (comme dit mon cousin qui a de l’a-propos comme on le verra dans un prochain article).

Pièce de 5 francs en alu, dessin de Lavrillier, 1976

5 francs 1949 lavrillier alu

http://www.horizonfr.com/les_cotations_pieces_francs/5_francs_lavrillier_alu.htm

Mais au four et à masure de la dévaluation de notre monnaie, ma grand-mère a laissé tomber les sous. Mais je réclamais cependant toujours des sous pour aller acheter le pain. Et bien plus tard, on a entendu « Pompidou des sous » dans les manifs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sou

Cette pièce de 100 sous était bien utile avec son trou au milieu. Elle servait à réparer les casseroles, les bassines percées, elle servait de rondelle. La réutilisation était pratiquée en ces temps d’avant les bousiness scoules.

 »

Mille ans après la réforme monétaire carolingienne, quand la livre tournois cède la place au franc en 1795, sols/sous et deniers disparaissent des bourses. Toutefois, les Français continuent d’appeler sou le vingtième du franc. Ainsi, la grosse pièce en bronze de 5 centimes était qualifiée de sou (sous la plume d’un Balzac ou d’un Victor Hugo, par exemple), la « pièce de cent sous » voulait dire cinq francs et que l’on appelait aussi « écu » (dans Germinal de Zola). La dernière pièce de 5 centimes, lointain souvenir hérité du franc germinal, est démonétisée dans les années 1940, mais le mot sou perdure (sauf pour la pièce de 5 centimes de nouveau franc de 1960 qui équivalait en fait à 5 anciens francs).

De rognage en dévaluation4, l’antique sou d’or, puis d’argent, sera devenu une pièce de billon, de cuivre, de bronze avant de finir, frappé une dernière fois entre les dates de 1914 et 1939, sous forme d’une pièce percée de 5 centimes en cupronickel puis en maillechort : au début du xxie siècle, les Français parmi les plus âgés parlent encore de tel article à six sous de leur jeunesse et, pour eux, cinq anciens francs sont toujours une pièce de cent sous. »

Ce que nous dit le TLF :

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/sous

Une réponse à “Je me souviens des pièces de 100 sous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s