Bader, un limousinisme

J’ai appris « bader » avant « vomir ».

De l’occitan badar (« regarder bouche bée »), du latin vulgaire batare. De la même famille en français : badaud, badin, badiner, ébahi, bayer (aux corneilles), béer, béant, bégueule (= bée gueule).

bader \ba.de\ 1er groupe (conjugaison)

  1. (Occitanie) Regarder bouche bée, c’est-à-dire la bouche ouverte, d’admiration ou de sottise.
    • Et pendant que tu bades ton foot si tard dans la nuit, c’est qui qui régale ta femme ? (Thierry Pillon. Le Corps à l’ouvrage, p.95. Stock, 2012.)
  2. (Chez les adolescents) Être triste, en mauvaise forme.
    • Ce film m’a trop fait bader.
  3. (Limousin) Vomir.
    • Il doit avoir une gastro, il a badé toute la nuit.

https://fr.wiktionary.org/wiki/bader

Je me souviens qu’à Montpellier bader signifiait (au moins), se promener sans but ; flâner.

J’aime bien le slogan de l’eau Badoit, « Et Badadi et badadoi, la meilleure eau c’est la Badoit ». Il date de 1960.

« esser la gorja badada » c’est avoir la « bouche bée » (dictionnaire d’Y. Lavalade)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s