Le retour du chef reliquaire de St-Yrieix à St-Yrieix

Nous en avions rêvé,

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2015/08/21/ostensions-2016-de-saint-yrieix-la-perche-propositions/

Daniel Boisserie nous apprend que la demande de retour est partie.

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/saint-yrieix/2016/02/10/le-debat-dorientations-budgetaires-etait-au-cur-du-conseil-municipal-de-saint-yrieix_11777453.html

« Daniel Boisserie a annoncé au conseil qu’une demande avait été faite au « Metropolitan Museum of Art », à New-York, pour récupérer et rapatrier à Saint-Yrieix, le véritable chef reliquaire d’Arédius. Ce dernier ayant été classé monument historique avant 1905 (donc bien communal), c’est-à-dire avant son départ pour New-York, il n’aurait jamais dû quitter le territoire français. Le ministère de la culture a lancé une enquête sur les circonstances de son départ pour les Etats-Unis et de son acquisition par le musée. Si le chef reliquaire d’Arédius rentrait chez lui, il pourrait être installé dans le local sécurisé de la bibliothèque municipale, où se trouve déjà « La Bible » (XII esiècle) de Saint-Yrieix. »

C’est l’une de nos propositions pour les ostensions 2016. Quid des autres ?

Je me souviens de ma première visite à New-York. Sortant de Central Park, je suis entré au MET où je ne pouvais manquer de voir le chef reliquaire de saint Yrieix. C’était en 1969, le lendemain de la première marche sur la lune. Dans les grandes rues et avenues de New-York il y avait des calicots représentant le chef-reliquaire de saint Yrieix avec l’annonce d’une grande expo sur le Moyen-Age. A l’époque, personne ne disait à Saint-Yrieix que nous avions dans l’église une copie de ce chef-d-oeuvre d’orfèvrerie. J’avais demandé à voir le conservateur. J’avais obtenu la fiche cartonnée sur le chef-reliquaire (il n’y avait pas le Web à l’époque) et connu alors le donateur.

Si le chef-reliquaire revient à Saint-Yrieix, il faut qu’il ait autant de visiteurs qu’au MET à New-York !

Je compte bien que la route reliant l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Saint-Yrieix soit enfin aménagée pour permettre l’acheminement des touristes. Il faut penser à tous ces pays qui achètent nos Airbus – qui se plaint de la vente des Airbus ? je n’ai pas entendu les écolos que je n’ai jamais vus aller à l’aéroport à vélo, alors que l’aéroport actuel est tout proche du centre ville. Et on peut rêver à un PSY repeuplé, reprenant des couleurs. Au Moyen-Age les reliques étaient des instruments pour relancer l’activité économique.

Nouvel article du Popu :

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2016/02/10/vers-un-retour-du-chef-reliquaire-daredius-en-haute-vienne_11776358.html

 

Reliquary Bust of Saint Yrieix

Date: ca. 1220–40, with later grill

Geography: Made in Limoges, France

Culture: French

Medium: Silver and gilded silver with rock crystal, gems, and glass

Dimensions: Overall (Reliquary): 15 x 9 3/16 x 10 1/4 in. (38.1 x 23.4 x 26.1 cm)
Other (Wooden core): 14 7/16 x 8 7/8 x 9 13/16 in. (36.6 x 22.5 x 24.9 cm)

Classification: Metalwork-Silver

Credit Line: Gift of J. Pierpont Morgan, 1917

Accession Number: 17.190.352a, b

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s