Bernard Gui (celui du Nom de la Rose), suite

Nous avons déjà consacré un billet à Bernard Gui sur ce blog.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2014/11/26/bernard-gui-celui-du-nom-de-la-rose-du-eco-ne-a-la-roche-labeille/

Il revient d’actualité avec le décès d’Umberto Eco.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2016/02/20/je-me-souviens-dumberto-eco/

Un article dans le Populaire :

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2016/02/21/quand-umberto-eco-s-inspirait-d-un-moine-limougeaud-pour-le-nom-de-la-rose_11791981.html

http://archives.haute-vienne.fr/r/55/bernard-gui/

« Né à Royère en Limousin, prieur du couvent des dominicains de Limoges, Bernard Gui mourut évêque de Lodève. On le connaît surtout comme inquisiteur, auteur du Manuel de l’inquisiteur et, gloire posthume, héros du roman historique d’Umberto Eco, Le Nom de la rose.

Le manuscrit dont nous avons ici une reproduction partielle est celui duCatalogue des saints qui reposent dans le diocèse de Limoges : Bernard Gui en fut l’auteur alors qu’il était prieur des dominicains de Limoges, vers 1305-1307. Ce texte est connu par d’autres manuscrits : celui-ci a l’intérêt exceptionnel d’être passé entre les mains du moine et d’en porter les additions ou corrections autographes (elles sont en marge, soulignées). »

 

Le Manuel de l’inquisiteur, disponible en bilingue aux Belles Lettres :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_de_l%27inquisiteur

http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100652940

http://www.linquisitionpourlesnuls.com/pratique-quotidienne-le-manuel-de-linquisiteur/

 

Et le Livre des sentences :

http://clio-cr.clionautes.org/le-livre-des-sentences-de-l-inquisiteur-bernard-gui.html

Quelques articles :

http://gido.iut.u-bordeaux3.fr/evenements/linformation-et-les-hommes-de-lacte-inquisitorial-a-la-quete-du-vrai-partie-1/

Sur le Traité des saints limousins de Bernard Gui :

http://www.limousin-medieval.com/#!les-saints-limousins/c1n2r

et autres livres sur le Limousin :

Description des Gaules. – Catalogue des évêques de Limoges. Il s’en est conservé plusieurs rédactions : la partie utile pour l’histoire a été publiée au t. XXI du Recueil des historiens de la France. – Traité sur les saints du Limousin. – Traité sur l’histoire de l’abbaye de Saint-Augustin de Limoges. – Chronique des prieurs de Grandmont, continuée jusqu’à 1318. La dernière partie a été publiée au t. XXI du Rec. des hist. de la France. – Chronique des prieurs d’Artige, jusqu’en 1313.
En savoir plus sur http://www.cosmovisions.com/BernardGui.htm#uuXbeuzKfSZ6omlS.99

 

P.S.

Christian Bélingard est allé chercher le lieu de naissance de B. Gui. Lire son blog ici :

http://le.limousin.a.velo.over-blog.com/2016/02/bernard-gui-inquisiteur-et-historien-repose-a-limoges.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s