Je me souviens de « passe moi la rhubarbe, je te passerai le séné « 

Ma mère utilisait cette expression. Aujourd’hui je mange de la confiture de rhubarbe acheté au Casino du coin. Mes pieds de rhubarbe n’ont jamais été en état de me procurer de quoi faire de la confiture.

Aujourd’hui on dit qu’on « se renvoie l’ascenseur ». N. Sarkozy a redonné de la vigueur à cette expression en la transformant en « passe-moi la salade, je t’envoie la rhubarbe ». De quoi gloser.

 » Alain Rey. Selon lui, la langue de Nicolas Sarkozy a fourché. L’expression est tirée de l’oeuvre de Molière, « Le médecin malgré lui », où il est écrit : “passez moi la rhubarbe je vous passerai le séné”. Le séné, ce n’est pas une salade, c’est une plante médicinale et par cette phrase, Molière ne parlait pas politique mais seulement médecine. Nicolas Sarkozy a donc changé les mots et le sens. »

http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2015/12/09/passe-moi-la-salade-je-tenvoie-la-rhubarbe.html

Il faut revenir aux sources ! Voici le texte de Molière :

 »

SGANARELLE.- Voici la belle nourrice. Ah nourrice de mon cœur, je suis ravi de cette rencontre : et votre vue est la rhubarbe, la casse et le séné qui purgent toute la mélancolie de mon âme.

JACQUELINE.- Par ma figué, Monsieu le Médecin, ça est trop bian dit pour moi : et je n’entends rien à tout votte latin  .

SGANARELLE.- Devenez malade, nourrice, je vous prie, devenez malade pour l’amour de moi. J’aurais toutes les joies du monde, de vous guérir.

JACQUELINE.- Je sis votte sarvante, j’aime bian mieux qu’an ne me guérisse pas  .

SGANARELLE.- Que je vous plains, belle nourrice, d’avoir un mari jaloux et fâcheux comme celui que vous avez !

JACQUELINE.- Que velez-vous, Monsieu , c’est pour la pénitence de mes fautes : et là où la chèvre est liée, il faut bian qu’alle y broute.

SGANARELLE.- Comment, un rustre comme cela ! un homme qui vous observe toujours, et ne veut pas que personne vous parle !

JACQUELINE.- Hélas ! vous n’avez rien vu encore : et ce n’est qu’un petit échantillon de sa mauvaise humeur.

SGANARELLE.- Est-il possible, et qu’un homme ait l’âme assez basse, pour maltraiter une personne comme vous ? Ah que j’en sais, belle nourrice, et qui ne sont pas loin d’ici, qui se tiendraient heureux de baiser, seulement, les petits bouts de vos petons. Pourquoi faut-il qu’une personne si bien faite, soit tombée en de telles mains : et qu’un franc animal, un brutal, un stupide, un sot… ? Pardonnez-moi, nourrice, si je parle ainsi de votre mari.

JACQUELINE.- Eh, Monsieu, je sai bien qu’il mérite tous ces noms-là.

SGANARELLE.- Oui, sans doute, nourrice, il les mérite : et il mériterait encore, que vous lui missiez quelque chose sur la tête, pour le punir des soupçons qu’il a.

JACQUELINE.- Il est bien vrai, que si je n’avais, devant les yeux, que son intérêt, il pourrait m’obliger à queuque étrange chose.

SGANARELLE.- Ma foi, vous ne feriez pas mal, de vous venger de lui, avec quelqu’un. C’est un homme, je vous le dis, qui mérite bien cela : et si j’étais assez heureux, belle nourrice, pour être choisi pour…

En cet endroit, tous deux apercevant Lucas qui était derrière eux,

et entendait leur dialogue, chacun se retire de son côté,

mais le médecin d’une manière fort plaisante. »

 

Molière ne fait que citer la rhubarbe et le séné. Mais pas l’expression « passe-moi la rhubarbe, je te passerai le séné » !

Vous faites bien d’être sur le blog qui mène à la vérité !

A noter qu’il cite la casse.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cassia

 »

  • L’expression « Je vous passe la casse. Passez-moi le séné », signifiant « Rendez-moi un service, je vous en rendrai un autre », tire son origine des espèces des genres Cassia (la casse) et Senna (le séné) « 

Je me souviens d’un Africain qui vendait de la casse lors des foires de Saint-Yrieix.

« Ces deux drogues végétales, aux principes actifs voisins étant les deux purgatifs les plus connus et utilisés pouvaient se remplacer mutuellement dans la thérapeutique du Grand Siècle. »

http://histoirepharmacie.free.fr/main05.htm

Le séné

https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9n%C3%A9_(plante)

La rhubarbe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rhubarbe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s