Foumareu

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2014/11/01/la-vesse-de-loup-dans-tous-ses-etats-finals-de-lerotisme-naturel-gratos/

Le foumareu est en limousin, la vesse de loup.

Je lis dans  » Le ventres jaunes » de Jean Anglade, Presses de la cité, premier chapitre intitulé « 1883 »

« il leva le poing et commença d’injurier la rivière :

« Velho solopo ! Velho chorogno ! Velho putasso de foumarey ! « 

Mon copain Claude m’a dit que « foumarey » c’était le fumier dans le Cantal. Fumier dans le dictionnaire d’Y. Lavalade est traduit par :

lo fems, lo femier (24) lo pudin (23). Le tas de fumier : lo femorier, lo fumarier

fumer se dit « fumar ».

Le fumier fume comme la vesse de loup qui répand ses spores.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s