Je me souviens de « Poupée de cire, poupée de son » en 1965

« Nous n’avions pas vingt ans quand Poupée de cire poupée de son triomphait à l’Eurovision, une des choses qui vous marque son bonhomme, mieux qu’un cours de droit romain ou la lecture de Teilhard de Chardin1»  Patrice Delbourg

Le 20 mars 1965, j’étais dans ma petite chambre d’étudiant, à côté de l’ancien aérodrome de Limoges, dans une grande maison qui a maintenant disparu pour faire place à …. (soyons polis).

Et tout en travaillant, j’écoutais la radio qui retransmettait la chanson de Gainsbourg chantée par France Gall, chanteuse que je découvrais alors.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poup%C3%A9e_de_cire,_poup%C3%A9e_de_son

La chanson fut répétée toute la soirée suite à son succès qui allait devenir un succès mondial.

Je n’avais pas repéré la proximité avec le quatrième mouvement de la sonate pour piano n° 1 de Beethoven. Ecoutez…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sonate_pour_piano_n%C2%BA_1_de_Beethoven

Sur l’ancien terrain d’aviation de Limoges-Feytiat :

 » De 1933 à 1974, l’aérodrome de Limoges-Feytiat, situé à l’emplacement actuel du Golf St Lazarre de Limoges, a connu le développement de l’aviation Française et Limousine.

Maryse Bastié, Fernand Malinvaud et bien d’autres, ont porté haut et loin l’image de Limoges et Feytiat. En 1933, l’aviation était réservée à quelques pionniers privilégiés. En 1936, l’Aviation Populaire a ouvert les portes du loisir aérien à de nombreux jeunes de toutes conditions. A partir de 1946, elle a connu ses heures de gloire. Toutes les disciplines sportives y étaient représentées : le vol moteur et le tourisme aérien, le vol à voile, l’aéromodélisme et le parachutisme… A l’occasion de grandes fêtes aériennes, nos As locaux et les aviateurs Français parmi les plus illustres ont émerveillé les foules. Le dimanche, le public montait «au terrain» à pied, à vélo, en tramway puis en trolley-bus, pour voir évoluer les aviateurs. En 1967, le développement de l’Aviation Limousine voit ses efforts récompensés avec la création de la première compagnie aérienne régionale, AIR LIMOUSIN et la nécessité de créer un nouvel aéroport adapté aux exigences de l’aviation commerciale. Ce sera l’ouverture de l’aéroport de Limoges-Bellegarde en 1972. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s