Je me souviens du concert des Rolling Stones à Hyde-Park le 5 juillet 69

« Le « grand retour » à la scène date du 5 juillet 1969, lors du concert gratuit à Hyde Park, devant près de 500 000 personnes, le premier depuis deux ans et demi, pour l’intronisation du nouveau guitariste Mick Taylor, qui vient de chez John Mayall46 et, fait non prévu, pour rendre un hommage à Brian Jones, décédé 2 jours plus tôt. Mick Jagger lira à cette occasion un poème de Percy Bysshe Shelley, Adonaïs. Mick Taylor contribuera à renforcer les racines blues des Rolling Stones et sa participation aux albums Exile on Main Street et Sticky Fingers marqueront le retour à des compositions et des productions plus épurées. Le concert d’Hyde Park est le prélude à une grande tournée américaine »

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Rolling_Stones

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Stones_in_the_Park

The legendary free outdoor concert by The Rolling Stones two days after the unfortunate death of Brian Jones and the first concert with Mick Taylor.

Je n’étais pas un fan des Rolling-Stones. J’étais Brassens, Brel, Barbara, etc.

J’étais venu à Londres en auto-stop, partant de St-Yrieix. J’avais pris à Calais l’aéroglisseur (hovercraft). La nuit précédente, j’avais monté ma tente de nuit dans un pré. Le matin, j’ai eu toute la peine du monde à la démonter et ranger mon sac à dos : un troupeau de vaches normandes m’entourait.

« À partir des années 1960, des traversées de la Manche en aéroglisseur étaient proposées par la compagnie Hoverspeed entre les ports français de Calais et Boulogne-sur-Mer et le port anglais de Douvres. Plus rapides que les ferries traditionnels, ils permettaient de rejoindre l’Angleterre en 22 minutes à partir de Calais ou en 25 minutes à partir de Boulogne. Néanmoins, les aéroglisseurs étant très polluants (l’hovercraft Jean-Bertin consommait 5 000 litres à l’heure) et très sensibles aux aléas techniques et climatiques, les hoverports de Boulogne et de Calais ferment respectivement en 1991 et en 2000″

https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roglisseur

Je campais au camping de Crystal Palace.

« Crystal Palace Caravan Club Site is ideally placed for visitors who are keen to visit London and all its attractions. The number 3 bus near the caravan park departs regularly and goes into London via Brixton, Lambeth Bridge, Trafalgar Square, Piccadilly Circus and terminates on Oxford Street. The bus operates all through the night so late night theatre goers need not worry about returning to site. »

Pour financer mon voyage, j’avais obtenu une bourse de la Fondation J (les magasins Paridoc, les Docs comme celui des Peyronnet rue du Marché à St-Yrieix). Le sujet était « La PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) des produits français en Grande-Bretagne).

C’est par hasard que je suis tombé sur ce concert. Le spectacle était dans le parc autant que sur scène (où d’où j’étais je ne voyais pas grand chose). Je me souviens d’un immense lâcher de papillons.

Des queues pour aller aux toilettes mobiles qui avaient été installées.

Et, à la fin du concert, de tous ces participants qui ramassaient le moindre mégot, papier.

J’ai pris conscience de l’importance de l’événement en lisant la presse du lendemain et en trouvant le numéro spécial de Paris-Match.

J’étais allé jusqu’à Edinburgh pour respecter mon contrat.

J’avais pris pas mal de photos lors de ce concert que j’avais tirées au labo que j’avais monté à la Cité U Rabelais à Poitiers. Mon carnet de voyage a été primé. Et je n’en ai pas de copie. Je me souviens que j’ai  fait le voyage de Poitiers à Brest en train à vapeur (au moins en partie). Ça faisait plusieurs années qu’il n’y en avait plus à St-Yrieix. La soirée de remise des prix avait lieu au Quartz de Brest.

Sur mon blog, j’ai mis les photos de diapos prises lors du concert.

http://lefenetrou.blogspot.fr/2012/03/londres-hyde-park-concert-des-rolling.html

Elles ne sont pas bien nettes. Si vous voulez de la qualité, allez ici :

http://mashable.com/2015/11/01/rolling-stones-hyde-park/

J’ai fait des économies sur ce voyage. Et je suis parti aux USA quelques jours plus tard. J’ai fait le vol quand Amstrong et Aldrin ont marché sur la lune le 21 juillet 1969.

Je dispose ainsi de deux dates qui permettent de réactiver ma mémoire : le 5 juillet et le 21 juillet 1969.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s