Note sur la graphie de l’occitan par Claude Duneton

Claude Duneton dans  « Le monument » (Balland)

« Les dialogues en langue limousine ne sont pas transcrits en orthographe française mais dans la graphie occitane standard :

Le groupe ch se prononce tx : lo chamin (tasami).

Le groupe nh rend le son gn (ñ):chastanha (châtaigne)

Le groupe lh rend le son lle de « fille » : la fèlha (la feuille) – Serilhac

La lettre o correspond au son français ou ou à l’anglais oo de pool. Exemple : lo potz (le puits) se dit « lou pou » (beaucoup de finales ne sont pas prononcées).

La lettre a correspond au son français o de pot : un cop (o avec accent grave) (un coup, une fois – un tricot (un tricot).

Le groupe au se prononce en diphtongue :

soit comme dans le mot anglais box ou dough : ausel (oiseau) – aurelha (oreille) – la paur (la peur).

soit comme dans le mot anglais cow : la chauç (la chaux) – lo chaupre (le charme, l’arbre).

Cependant, afin de respecter au plus près la prononciation locale de certains mots, j’ai parfois opté pour une graphie plus »phonétique » que les occitanistes lettrés voudront bien m’excuser – cela est fait dans l’intention de ne pas trop désorienter le lecteur bas-limousin non habitué à la lecture de la langue occitane mais qui la pratique encore. Exemple « le pain » s’écrit en occitan lo pan mais se prononce localement lo pô – j’ai choisi de faire une entorse à la graphie correct et d’écrire phonétiquement lo po (avec accent grave). Le lecteur lettré rectifiera sans peine, et le locuteur retrouvera mieux ses marques. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s