Vivement mon retour à Bourdoux !

« Je me suis inventé un personnage qui provoque et qui s’amuse, quitte à aller un peu loin » (Mehdi Meklat)

http://www.telerama.fr/medias/mehdi-meklat-avec-marcelin-deschamps-s-est-joue-quelque-chose-de-l-ordre-de-l-autodestruction,154500.php

« Marcelin Deschamps, c’était une part d’ombre, un personnage honteux, horrible. En même temps, il était ma part de liberté. Twitter était à ce moment-là un nouveau média vierge, sauvage, que je ne connaissais pas. Un endroit où les excès étaient possibles. J’avais 19 ans,  »

Je suis effaré en lisant ces propos.

Il se plaint de la fachosphère. Étonnante défense.

Il va en effet pouvoir demander à cette sphère des droits d’auteur. Écrivain, il doit savoir ce que c’est.

A 19 ans on est majeur !

Ce même jour je lis dans « Le Populaire » qu’un chasseur passe au tribunal pour avoir dit qu’il allait « plomber » le maire de sa commune. Propos bien gentils comparés à ce qu’écrivait notre cui-cuiteur. Ses propos seraient-ils sans conséquence judiciaire ?

Et nous sommes en période électorale !

Vivement les beaux jours que je rentre dans ma période sans radio, sans télé, sans journal (si ce n’est les affiches devant chez les buralistes). J’en ai bien besoin. Et je n’ai plus l’âge pour partir chez les Gelugpas avaler au matin, la tsampa, la traditionnelle farine d’orge dont on plonge une poignée dans le thé au beurre de yak rance. Pas plus dégueu que ce personnage. Ah oui, c’était son avatar !
Notre justice ne poursuit pas les avatars. Ils sont peinards, pénétrant les esprits.

A Bourdoux, silence radio. Ça va me faire du bien. Il me faut éviter le stress.
img_4569
Et rêver à la traversée des mers lointaines, sur le plan d’eau du Viaduc à St-Yrieix
Flûte, il nous faut voter. Et je ne suis plus inscrit dans le PSY. Mais est-ce encore raisonnable ? Peut-être que chez moi, c’est un tic, une tradition d’un autre âge. On nous dit qu’il y a plus de gens sur Facebouc, tuiteurs et autres « réseaux sociaux » que d’électeurs.img_4578
Coucher de soleil sur le château de Jumilhac
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s