Expressions et dictons occitans de la journée des femmes

Il va falloir effacer les mémoires en Limousin/Périgord. Mais est-ce que ce sera nécessaire ?

Bien de ces expressions seront qualifiées de misogynes. Mais on ne les entend guère dans nos villes modernes qui en ont de bien plus gratinées.

– La femna fan o esbolhan las maisons
Les femmes font ou démolissent les maisons

– Femna jouna e ome vielh fan tropeu
Femme jeune et homme vieux font troupeau

– Una femna a contentar, quo es lo diable a confessar
Une femme à contenter, c’est le diable à confesser

– Las femnas deven parlar quand las polas an pissat
Les femmes ne doivent parler que quand les poules ont pissé

-Femna a menar, aiga a passar / Fan doas legas de mai a far.
Femme à mener, eau à passer  Font deux lieux de plus à faire.

– Fai pas bon esser femna
Fait pas bon être une femme

– Pertot las femnas fan los omes.
Partout les femmes font les hommes.

– La femnas son en amor/ Quand las jaladas son en flor
Les femmes sont en amour / Quand les ajoncs sont en fleur

– Jouna femna, pan tendre e bois vert/ Botan la maison a l’esvers.
Jeune femme, pain tendre et bois vers / Mettent la maison à l’envers.

– Laissa ta femna et ton argent. Et tu, vai-te’n !
Laisse ta femme et ton argent, / Et toi va-t-en !

source (où vous trouverez les commentaires) :

Michel Chadeuil, Expressions et dictons du Périgord et du Limousin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s