La terre est plate comme une orange

http://www.jeuneafrique.com/424393/societe/tunisie-these-affirmant-terre-plate-provoque-stupeur-consternation-monde-universitaire/

Tunisie : une thèse affirmant que la Terre est plate provoque stupeur et consternation dans le monde universitaire

« 

Une thèse remettant en cause les fondements de la physique et de l’astronomie, à laquelle une étudiante a été autorisée à se consacrer depuis 2011, provoque la colère du monde universitaire tunisien.

« La terre (sic) est plate et le soleil gravite autour ». C’est la conclusion farfelue et sulfureuse que soutient une doctorante dans sa thèse en géologie portant sur « le modèle plate-géocentrique (sic) de la terre, arguments et impact sur les études climato/paléoclimatiques ».

Des arguments « religieux » remplis de fautes

Ce travail, réalisé à la faculté des Sciences de Sfax, avance très sérieusement – avec force fautes de français –  qu’« en ce qui concerne les lois physiques connue on a rejeté les lois de Newton, de Kepler et d’Einstein vue la faiblesse de leurs fondements et ont a proposé par contre une nouvelle vision de la cinématique des objets conforme aux versets du coran. La vitesse de la lumière et du son sont ainsi recalculé et on démontré que leurs vitesses correspond à celle de l’ordre 1.43.109 km/s. La théorie du Bigbang et de l’expansion universelle ont été également rejeté ».

« La communauté scientifique et universitaire est en émoi et dénonce un scandale en pointant du doigt la responsabilité de l’encadreur de cette thèse, Jamel Touir, maître de conférence à la faculté des sciences de Sfax et ancien député à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), qui depuis 2011 a laissé faire une telle recherche. »

Ben couillon ! eh con ! ben dame !

Et ce n’est pas un poisson d’avril !

Je reçois cette information alors que je suis en train de lire un livre que je vous recommande.

Umberto Eco, Construire l’ennemi et autres écrits occasionnels, Grasset

Parmi ces écrits, une reprise de conférences prononcées à un congrès d’astronomes et à un congrès de géographes.

« Astronomies imaginaires »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s