L’envie de pisser à St-Yrieix

En remontant la rue de la poterne, j’ai constaté que la municipalité avait apposé plusieurs affichettes rappelant l’interdiction de pisser sur les murs qui longent la rue. Il faut noter que dans cette rue se trouvent des pissotières et des cabinets (on dit maintenant, des « toilettes » ou des « WC ») modernes, auto-nettoyés, robotisés (question : faudra-t-il les taxer ?) ! C’est quand même mieux que la petite maison Place de la République dans ma jeunesse ! Certes, on pouvait s’y rendre rien qu’à l’odeur.

Mais il faut sortir une petite pièce pour en ouvrir la porte.

Et quand la population vieillit, elle ne peut se retenir le temps d’ouvrir son porte-monnaie.

Quand j’écris « la population », je devrais écrire « les messieurs » (ben oui, pour les « cabins » on parle de « messieurs » et de « dames » ! c’est chic). Car je n’ai encore jamais vu de dames accroupies en ces endroits. Et ça fait longtemps que les dames dans le PSY portent des culottes sous leur jupes. On conviendra que la mode moderne n’est guère adaptée à la vie urbaine. Les Chinois ne savent pas ce qu’ils perdent en adoptant nos pratiques modernes et en abandonnant la culotte fendue. Et l’élevage domestique du cochon en pratiquant l’économie circulaire.

Peut-être que St-Yrieix va suivre la ville de Nantes, en installant des urinoirs écologiques fleuris conçus par une entreprise nantaise

http://www.20minutes.fr/nantes/1835319-20160509-nantes-urinoir-ecologique-stopper-degradations-urbaines

Un uritrottoir installé dans une ruelle.

« Le prix de cet urinoir écologique est estimé à 500-600 euros. L’uritrottoir sera en totalité fabriqué par des artisans de la région. Bien que seule la ville de Toulouse a récemment approché Victor Massip et Laurent Lebot, ils espèrent révolutionner les rues avec leur invention.

La société nantaise n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2013, elle avait installé des uritonnoirs (un mélange d’urinoir et d’entonnoir) au festival du Hellfest à Clisson. »

 

« Où y’ a de la gêne, y’a pas de plaisir ! »

Ça c’est un vieux slogan qui convient à notre époque moderne

 

 

Publicités

3 réponses à “L’envie de pisser à St-Yrieix

  1. Est-il prévus des uritrottoirs adaptés pour les chiens ?
    Il y aurait là un débouché certains pour une entreprise innovante car dans ma ville, tous les bas de mobiliers urbains, panneaux indicateurs
    sont rongés par l’urine de nos « amis » à quatre pattes !
    Entre parenthèses je me souviens des pissotières de la place de la République, mais malgré les odeurs, certains les utilisaient quand même pour donner rendez-vous à leurs petites amies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s