La bise, combien dans le Pays de Saint-Yrieix au XXIe siècle ?

Je suis en train de lire Josef Shovannec « Je suis à l’est ! savant et autiste, un témoignage unique », Plon.

Un livre qui vous apprend à vous connaître.

Extrait :

 

« en France, les femmes se font la bise, mais les hommes entre eux ne sont font pas la bise. Dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, les femmes se font la bise, les hommes se font la bise, mais les hommes et les femmes ne se font jamais la bise. […]

le mécanisme précis de la bise dépend du pays ou de la région : trois fois, quatre fois, deux fois. Et est-ce qu’il convient de faire le petit bruit accompagnant, ou pas ?  »

Quand je suis arrivé à Nantes, je me suis trouvé plutôt inculte en la matière. Non seulement je n’étais plus en terre d’oc, ben dame !, mais on y faisait 4 bises.

Maintenant, il y a la Toile qui sait tout. On peut vivre sans faire de gaffes. C’est coul ma poule.

http://combiendebises.free.fr/

Mais je découvre que pour 52% des votants … à ce questionnaire, c’est deux bises en Loire-Atlantique ! ça a dû diminuer en 40 ans. Il est temps que je me recycle à l’Université Permanente.

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/668/reader/reader.html?t=1453914586154#!preferred/1/package/668/pub/669/page/15

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/21/combien-de-bises-faire-pour-la-journee-des-calins_4851298_4355770.html

Ce qui est sûr est que dans ma jeunesse arédienne, on ne bisait pas comme maintenant. On ne bisait pas son curé, son patron… Et on bisait rarement ses parents. On bisait quand on rendait visite à sa parentèle, la mémé, le pépé, le tonton, le cousin…

Maintenant en Limousin et Périgord, il faut faire dans le multi-culturalisme. C’est qu’on peut y rencontrer des Anglais, des Gallois, des Ecossais… et même des Etats-Uniens.

Alors voyez cette vidéo pour ne pas avoir l’air d’un impoli

 

 

Ce billet quoique vous en pensiez est tout à fait d’actualité ! La bise en politique c’est important. Si vous voulez vous présenter aux prochaines législatives, préparez-vous !

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/au-diner-du-crif-hollande-tape-la-bise-a-macron-et-hamon_1882037.html

Et si des lycéens de Darnet passent par ici, voici pour leur édification :

« En 1993, le jeune homme est inscrit en classe de seconde au lycée jésuite d’Amiens La Providence. Il participe alors à l’atelier de théâtre de son établissement animé par une professeur de français, Brigitte Auzière. A la fin d’année, Emmanuel Macron est scène. Il joue un épouvantail dans l’adaptation du recueil  de pièces de théâtre La Comédie du langage, de Jean Tardieu. Fin de la représentation, applaudissement.  L’élève embrasse sa professeur.  »

Bon, je sais, Darnet n’est pas un lycée Jésuite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s