Le monastère Sainte-Marie à la Coquille

https://www.patriarcat-orthodoxe.eu/monastere-sainte-marie-la-coquille-dordogne-france/

Je me souviens que ma grand-mère paternelle était allé à des rencontres (pélerinage ?) en ce lieu,route de Saint-Pierre-de-Frugie, qui était alors catholique, « romain » faut-il préciser. On comprendra par ce qui suit.

La Toile m’apprend qu’il est maintenant orthodoxe.

« L’archiprêtre Patrick est le responsable du monastère Sainte Marie et de la Paroisse Saint Fortunat.
Père Patrick Est aussi présent à Poitiers ,en Loire Atlantique et en Mayenne.
Le père Maurice est rattaché directement à l’archiprêtre Patrick.
Divers pélerinages et fêtes sont régulièrement organisées au monastère.
Pélerinage du 1er mai pour vénérer Sainte Gracieuse et la traditionnelle fête du monastère le 15 août de chaque année. »

« Le Patriarcat orthodoxe des Nations, présent sur les cinq continents est donc une Eglise orthodoxe confessant la même foi que les Eglises orthodoxes grecques, russes, roumaine, bulgare, serbe, etc.
Ses dogmes, sa théologie et sa foi ne diffèrent en rien de ceux des Eglises orthodoxes d’orient.
Orthodoxie signifie glorification droite( ou juste), présupposant la vie dans la « vraie foi ». Elle est une Eglise « catholique » comme toutes les Eglises Orthodoxes et comme l’Eglise Romaine. « catholicité » signifie en effet « plénitude universelle de la Vérité » opposée à toute limitation.
Elle est aussi une Eglise de France, c’est-à-dire une Eglise locale selon le principe de l’unité dans la diversité qui règle l’organisation des Eglises orthodoxes. C’est ainsi que, selon le même principe, elle n’a jamais utilisé pour son culte d’autre langue que la langue maternelle du peuple : en France, le français. Ceci s’applique avec les mêmes principes dans chaque pays où elle est présente.
Elle s’est appliquée à restaurer certains usages liturgiques locaux propres à l’occident mais abandonnés au cours des derniers siècles et inconnus des Eglises orientales, usages compatibles avec l’intégrité de la foi orthodoxe et avec la tradition de l’Eglise indivise du premier millénaire, et qui aident les fidèles à prendre plus intimement conscience des mystères liturgiques.
Elle ne représente pas, on l’a dit, un retour archéologique à un état de l’Eglise existant aux Vie et VII siècles en Gaule, mais la résurgence visible d’un courant souterrain qui n’a jamais cessé de se manifester à travers des personnalités diverses , et qui prend sa source dans le patrimoine de l’Eglise indivise. »

https://www.patriarcat-orthodoxe.eu/a-propos/

http://www.chapelle-orthodoxe.com/spiritualite/reverent-pere-patrick/

 »

Depuis plus de 20 ans, Le révérend Père Patrick évolue au couvent de Sainte Marie et fait de cette maison un refuge pour ceux et celles qui veulent trouver en Dieu une aide. Il y pratique sa Foi. Il  a créé «l’Association Cultuelle Chapelle Sainte Marie».

Les nombreuses chambres  et gites restaurés lui permettent de recevoir croyants et non croyants, amis et pèlerins pour des séjours de repos, d’isolement, de retraite  ou chacun peut trouver la sérénité, le  calme. »

Ne pas confondre avec, tout à côté

http://www.kanshoji.org/language/fr/accueil/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s