Quelques bolets

champignons

 

IMG_2709

Je me suis demandé si les deux de gauche n’étaient pas des « cèpes radicants » (boletus albidus). Ne les ayant pas cassé, je n’ai pas su si leurs tubes bleuissent au toucher ou à la cassure. Les albidus sont non comestibles à cause de leur amertume.

IMG_2710

IMG_2713

IMG_2714

IMG_2715

IMG_2716

Ci-dessus, ce que nous appelions à St-Yrieix « un raboteux ». En fait, tout bolet qui avait de tels pieds étaient appelés « raboteux ».

Dans le Phillips, il y a d’autres champignons qui ont de tels pieds et qui ne sont pas des « raboteux ».

Ainsi ma photo ressemble beaucoup au « Cèpe orangé » (Phillips, p. 210), lequel est dit « rare, lié plus particulièrement aux trembles ». Or j’ai des trembles qui ont la fâcheuse tendance à faire des rejets.

Le « cèpe rude des peupliers » (leccinum duriusculum) lui pousse sous les peupliers de l’été à la fin de l’automne. Il est rare. Ce qui n’est pas le cas de mon champignon.

Ce pourrait être aussi un « bolet rude » qui pousse sous les bouleau. « Comestible, inintéressant »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s