Un été sans insectes

Bourdoux maison de nuit 1

Cet été nous pouvions laisser portes et fenêtres ouvertes la nuit, lumières allumées.

Où sont passés les insectes ? On a aussi constaté qu’il y avait moins d’oiseaux.

Ce n’était pas propre au PSY. C’était la même chose à Nantes et sur la côte sud de la Bretagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s