Je me souviens du ruban attrape-mouches

Résultat de recherche d'images pour "ruban pour attraper les mouches"

Ces rubans sont toujours en vente.

Je me souviens qu’un été nous avons été envahis par les mouches. On a passé les abats-jours au vinaigre. Aucun résultat ! les mouches continuaient à se poser. Enfin, si, il y eut un résultat : les abats-jours en métal ont rouillé.

Les mouches ont cessé leurs visites quand le voisin lui a cessé d’élever des asticots avec des poissons pourris.

Nos amis agriculteurs, eux, utilisaient le ruban gluant dans les étables. Et ça marchait !

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attrape-mouche

« Se souvient-on des rubans torsadés enduits de glu accrochés aux plafonds afin de débarrasser les demeures de l’envahissante musca domestica,, autrement dit la prolifique mouche domestique ? C’était avant les poisons insecticides. Dans les campagnes plus qu’en ville, ce « papier tue-mouches » reste d’une grande utilité. Bien sûr, les mouches agonisaient plus ou moins longuement, la perfide spirale se noircissait de cadavres peu ragoûtants lorsqu’on les découvrait entre jambons et lards fumés dans une cuisine de ferme, proche de l’étable ou de la basse-cour. On chercha à rendre moins répugnant l’indispensable piège : parfois un globe de verre trônait au milieu des tables de cuisine ou de salle à manger recouvertes sagement de toiles cirées ou d’étoffes brodées »

http://www.sudouest.fr/2012/03/27/le-docteur-moure-inventeur-de-la-glu-attrape-mouches-670409-2780.php

Sud-Ouest nous apprend que c’est le docteur Moure qui est l’inventeur d’un autre procédé (fort proche).

 »

Puis un autre système fut mis au point. C’est un pharmacien de première classe exerçant 28 cours de l’Intendance à Bordeaux, le docteur Jean Gabriel Louis Hippolyte Moure (1815–1881), qui mit au point et fit breveter une formule chimique pour attraper les mouches plus « proprement ».

Cette « glu » était étalée sur des feuilles de papier placées par les utilisateurs dans une assiette au coin du buffet ou de la cheminée, procédé très efficace et discret donc beaucoup plus esthétique que les tortillons accrochés, avant guerre, à l’ampoule centrale électrique. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s