Le Oueb en occitan

La mode est d’utiliser l’anglais partout et pour n’importe quoi. Sans cela d’aucuns pensent qu’ils passeraient comme ringards. Quoi ! parler dans la langue de ses grands-parents ! et pourquoi pas en patois ?

D’ailleurs une ancienne ministre de l’Education Nationale n’a-t-elle pas dit :

« L’anglais nous a envahis, alors cessons de le considérer comme une langue étrangère ! » (Valérie Pécresse)

Alors, que nous reste-t-il comme langue étrangère ? il y en a une, l’occitan. En moins de 100 ans, elle va avoir complètement disparue comme langue vivante. Resteront quelques locuteurs, peut-être plus nombreux que les locuteurs en latin dans le clergé de l’Eglise Catholique et Romaine. Et tout le monde s’en fout. D’ailleurs depuis quelques décennies la linguistique et les langues ne font plus les plateaux de télé. Il est loin le temps (6 décembre 1985)où Claude Hagège nous parlait de son livre « L’homme de paroles » en compagnie de Raymond Devos, invités sur le plateau d’Apostrophes animé par Bernard Pivot.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Hag%C3%A8ge

http://claude.hagege.free.fr/index.html

http://www.ina.fr/video/I00008392

Personne de nos jours ne s’inquiète de la disparition des langues. Il fut un temps où les médias nous entretenaient presque chaque mois de la disparition d’une langue aux fins fonds de l’Afrique ou de l’Asie. La disparition d’une langue qui fut parlée par la moitié de la France était sans intérêt. Vous vous voyez grand chercheur, aller réclamer des crédits pour aller étudier l’occitan limousin à Saint-Priest-les-Fougères et pourquoi pas à Triffouillis-les-Auchas ?

Cependant, il reste quelques individus qui continuent à utiliser l’occitan. Les « native occitans speakers » ont presque tous disparus. Je le constate à la foire de Saint-Yrieix. Il est de plus en plus rare d’entendre parler en « patois ». Il reste des locuteurs de francitan, comme le nomme J.P. Reydy, de français bourré de limousinismes. Mais ils nous dépassent  les 70 ans !

Mais m’a-t-on dit « on ne peut utiliser l’occitan à l’âge du Oueb et de l’Internet ! »

Ah ah ! le français non plus, n’est-ce pas ! « net » est intraduisible en français !

« web » c’est un mot inventé récemment. Les toiles d’araignées (cobweb) aussi !

et en occitan

malhum / maiun : ce qui est constitué de mailles, soit un réseau.

la ret : le filet

Et on trouve même des profs d’anglais qui écrivent en occitan limousin !

http://occitan.blogs.sudouest.fr/archive/2013/03/23/jan-peire-reidi.html

et des blogs totalement en occitan (dont les noms des rubriques habituelles des blogs) :

https://rapieta.wordpress.com/

On y parle même de vélo sans utiliser le terme « bike » ! inouï ! incroyable !

https://rapieta.wordpress.com/2017/09/05/desboiradis-las-vacancas-passadas-13/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s