Boursées (borsadas), les châtaignes cuites dans l’eau

IMG_2770

Akènes récoltées ce mois de septembre

Boursée (chataigne)

Je vais sans doute arriver trop tard en Limousin pour y récolter des châtaignes non cuçonnées (1). Alors j’en récolte sur les bords de l’Erdre à Nantes où l’on trouve des châtaigniers multi-centenaires.

Quel plaisir chaque année de croquer dans la châtaigne cuites à l’eau, et d’appuyer sur le fruit pour en faire sortir la chaire blanche de la graine tout en laissant le tégument.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2taigne

« boursée » est un limousinime, du francitan ! le terme faisait (fait-il encore ? j’en doute) partie du vocabulaire des Arédiens dans les années 50. Nous partions à l’école les poches pleines de boursées.

IMG_2793

 

(1) ne dîtes pas « verrées » pour faire savant ! la châtaigne ne contient pas de ver. Elle contient des larves !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s