Je me souviens des leçons d’étymologie de mon père à partir de l’occitan limousin vers le latin

Mon père a passé bien des dimanches pluvieux à faire des versions latines. Pourtant il avait quitté le lycée en classe de seconde.

Je relis « Notre occitan » de J.P. Reydy que je vous cite ici :

« Beaucoup de mots occitans sont restés plus proches de leurs origines latines par leur structure syllabique. Là où, en français, une consonne médiane du latin a disparu et le nombre de syllabes a été réduit, une consonne persiste assez souvent en occitan et la longueur du mot n’est que peu modifiée. Le mot français eau [o] est tellement éloigné du latin aqua que seuls les spécialistes sont capables de remonter la piste, alors que aiga est reconnaissable. »

Quel plaisir que de retrouver cet exemple que mon père illustrait aussi par Aigues- Mortes »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aigues-Mortes

Il y a aussi Aigues-Vives en Ariège, dans l’Aude, dans l’Hérault.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s