Je me souviens des cours d’allemand au lycée Darnet dans les années 60

Le professeur était Labach, mari de Mme Labach, prof de français, latin et grec.

Etant en C’ (maths, latin) et faisant de l’anglais, l’allemand n’était pas obligatoire pour moi. J’en ai fait pendant un an. Mais comme il faisait baisser ma moyenne qui n’en avait pas besoin, j’ai abandonné la deuxième année.

Mais quand je suis parti faire un tour d’Europe en stop, le peu d’allemand connu m’a bien servi. Mon père m’avait appris la première strophe de la Lorelei de Heine. Bonne idée que les poèmes et les chansons pour apprendre une langue !

 Ich weiß nicht, was soll es bedeuten,
Daß ich so traurig bin,
Ein Märchen aus uralten Zeiten,
Das kommt mir nicht aus dem Sinn.
Die Luft ist kühl und es dunkelt,
Und ruhig fließt der Rhein;
Der Gipfel des Berges funkelt,
Im Abendsonnenschein.

Je ne sais pas ce que cela signifie
Que je sois aussi triste ;
Un conte des temps anciens
Ne me sort pas de l’esprit.

L’air est frais, et il fait sombre
Et calmement coule le Rhin
Le sommet de la montagne étincelle
Dans la lumière du soleil au crépuscule.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lorelei

Hier soir j’ai pu pratiquer le peu d’allemand que je connais au spectacle des Fouteurs de joie (ne les manquez pas !) à Orvault.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Da_Da_Da

 Da Da Da ich lieb dich nicht du liebst mich nicht aha aha aha

 

 

L’original :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s