Nom scientifique et nom vernaculaire des champignons pour les « bons » vs les « mauvais »

Ce matin lors d’une conférence à la faculté de pharmacie à Nantes, il nous a été fait la remarque suivante : les champignons mortels n’ont pas de nom français autre que la traduction directe de leur nom scientifique (latin ou grec).

Ainsi on ne nomme pas autrement une « Amanita phalloides«  (le nom du genre commence par une majuscule)  amanite phalloïde que par ce terme.

Entoloma sinuatum, autrefois Entoloma lividum, souvent mortel, a pour nom vernaculaire Entolome livide. Et parfois « faux meunier », ce qui est un autre type de nommage.

Pour l’amanite tue-mouches ça marche bien. Selon mon Quicherat, muscarius, a, um veut dire « de mouche » Chez Pline, muscarius araneus est l’araignée qui chasse les mouches.

« Vocatur fungus muscarum, eo quod in lacte pulverizatus interficit muscas. »
« On l’appelle le champignon des mouches, car écrasé dans du lait il tue les mouches. »

Ça marche…mais si l’on prend « Amanita virosa », son nom vernaculaire est l’Amanite vireuse,mais aussi Ange de la mort ou Ange destructeur.

Donc, faire la vérification point par point des caractéristiques des champignons tels que décrits par exemple dans mon Eyssartier/Roux, après bien des TP et TD sur le terrain ! tant que les champignons dans la nature ne sont pas étiquetés (à quand un  code QR lisible par votre i-phone ? mais que fait le gouvernement ?) et puis, espérons que nous ne serons pas obligé un jour à nous nourrir que de ce que nous trouverons dans les bois !

Je ne sais si cela est vrai en occitan limousin.

Lisons notre Lavalade :

« Les bons champignons : los bons ; los francs ; los braves ; los sanciers ; los sans » […]

Les champignons non comestibles, pas forcément vénéneux, que l’on pousse du pied (1) : las frostinas (2). Les champignons vénéneux : los potirons de serp […]

vénéneux (champignons) : ladres ; poison ; pas bons ; sauvatges ; meschants, mauvats ; verenos, venimos »

Limousin, terre de champignons

N’oublions pas le champignon à l’origine des Ostensions Limousines ! l’ergot de seigle.

Ouf !  le micro-organisme qui provoque la maladie de l’encre des châtaigniers n’est plus classé dans les champignons. Maintenant c’est un  Oomycète.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_l%27encre

 

(1) Je connais un ramasseur du pays de Saint-Yrieix qui ne veut pas que l’on agisse ainsi car…cela montre qu’un ramasseur est déjà passé par là. Or il faut induire en erreur les chercheurs. Pendant qu’ils vont là où les cèpes ont été ramassés…

(2) frosta : chose sans valeur

« froutine » est un limousinisme pour châtaigne avortée, toute plate (frosta en occitan limousin).

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ergot_du_seigle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s