La pissarote, la fontaine de mon enfance

A Saint-Yrieix, en face de la maison de la Presse, sur le chemin de l’école des casernes, il y a la pissarote qui coule toujours. Il est loin le temps où, par les chaudes journées d’été, les habitants de la rue et place du marché, allaient à pied (je fais cette précision car aujourd’hui, ils prendraient leur voiture. C’est qu’on est écolo de nos jours !), la carafe à la main, chercher l’eau du repas.

Pissarote est la francisation de « lo pissareu », le jet d’eau (et aussi l’urètre). « La pissarota » est la chauve-souris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s