Festival Musical de St-Yrieix, et si on parlait de l’acoustique

Je lis le CR de l’AG du Festival Musical de Saint-Yrieix. Un Festival que j’ai fréquenté dès son début. Il faut saluer la qualité de sa programmation, sa durée. Bravo aux bénévoles. Un festival qui mériterait d’être mieux connu en dehors du Pays de St-Yrieix.

 » En effet, les églises où châteaux constituent un cadre superbe pour le déroulement d’un concert sans oublier l’incontournable acoustique« 

http://www.lepopulaire.fr/saint-yrieix-la-perche/2017/11/25/une-assemblee-generale-ou-lon-ne-sest-pas-endormi-sur-ses-lauriers_12644255.html

Malheureusement, des personnes venues parfois de fort loin pour entendre certains interprètes, ne sont pas revenues. Et on sait pourquoi.

Prenons quelques exemples.

Saint-Yrieix a accueillie la grande Amalia Rodrigues. Ceux qui ont visité Lisbonne savent à quel point elle est dans le cœur des Portugais. Avec ses musiciens,

source : Wikipedia

elle devait se déplacer dans l’église, cherchant un lieu où l’acoustique soit correcte…en vain. Quel dommage, quel gâchis. Enfin, cela ne nous a pas empêché d’aller écouter presque toute une nuit du fado à Lisbonne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A1lia_Rodrigues

Lors d’un concert anniversaire, le Festival a accueilli le pianiste Jean-Philippe Collard, grand par le talent … et par la taille. Très peu de monde. Mais autour de nous du public venant de loin spécialement. Après la première pièce, la pianiste nous a fait remarquer qu’il devait attendre le retour du son avant de frapper la prochaine touche !

Lors de la dernière prestation de J-P Collard dans la région. C’était cet été dans la grange de la chartreuse de Montcigoux à St-Pierre-de-Frugie,

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2017/08/10/recital-de-piano-de-jean-philippe-collard-a-st-pierre-de-frugie-le-19-aout-2017/

nous avons fait remarquer à un ami que l’acoustique n’avait rien à entendre avec celle de la collégiale du Moustier. Ce qui a provoqué les confirmations de plusieurs personnes assises autour de nous.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Philippe_Collard

Collard 08282 Flaneries 2015.jpg

Une autre fois ce fut un concert de cuivre. Alors là, ce fut la grande cacophonie.

Cet été, j’ai assisté par hasard à une partie de concert d’orgues sur le temps du déjeuner. C’était bien. Peut-être parce que la nouvelle position étonnante de l’orgue – des touristes étrangers m’ont fait part de leur étonnement – a été choisie pour l’acoustique. Je ne sais. En tout cas, si cet aspect est pris en compte maintenant pour les concerts du Festival, nous y reviendrons.

P.S.

On m’écrit :

« Ces remarques ne m’étonnent pas.Dans l’église,un piano est inaudible.Les
bâtisseurs d’antan avaient tout calculé pour que la voix du  prêtre soit
entendue de l’autel à sa place d’origine et non en avant des piliers comme
maintenant.La sono n’arrange pas les choses, hélas !  »

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s