Saint-Yrieix : l’histoire de la charcuterie Barris…et du boudin aux châtaignes

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/saint-yrieix-la-perche/saga-charcuterie-barris-1387789.html

 »

Une histoire familiale

Chez les Barris, on travaille la viande depuis plusieurs générations.

En 1933, Henri Barris était tueur à l’abattoir de Saint-Yrieix-La-Perche. Pour pouvoir ouvrir son magasin, il a fait son apprentissage dans la célèbre rue de la boucherie de Limoges. Puis, il a racheté l’ancienne prison de gendarmerie de la petite ville du sud de la Haute-Vienne. Il l’a transformée en boutique.

Georges Barris a commencé à travailler avec son père à l’âge de 14 ans. Il n’a pris sa retraite qu’à 74 ans, passant le relai à Laurent, son petit-fils.

Laurent Barris a décidé que le savoir-faire de Georges ne pouvait pas disparaître. C’est pourquoi il a décidé de perpétuer la tradition familiale en 2001.« 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s