Le géographe Paul Pélissier, né à St-Yrieix

1921-2010

http://journals.openedition.org/echogeo/12114

http://africultures.com/murmures/?no=5786

Sa thèse a été publiée par l’Imprimerie Fabrègue à St-Yrieix  en 1966 :

Paul Pélissier, Les paysans du Sénégal. Les civilisations agraires du Cayor à la Casamance. SaintYrieix (Haute- Vienne), Impr. Fabrègue, 1966, 944 p.

« Paul PELISSIER

Né le 24 décembre 1921 à Saint-Yrieix (Haute-Vienne),
Paul PELISSIER a fait ses  études supérieures à la Faculté des Lettres de Bordeaux.
D’abord attiré par l’histoire, il devient géographe sous l’influence de l’enseignement de ses Maîtres, Pierre GOUROU et Louis PAPY.
Agrégé de géographie en 1947, il enseigne aux lycées de Mont-de-Marsan puis de Bordeaux, guettant l’occasion de partir pour l’Afrique. Celle-ci s’offre en 1950 avec un poste à l’Institut français de l’Afrique noire où il demeure jusqu’en 1953, date à laquelle il est appelé à créer le département de géographie de l’Institut des hautes
études de Dakar qui deviendra en 1957 l’université de Dakar.
Lorsqu’il revient en France, en 1961, il prend en charge, avec Henri ELHAI, l’enseignement de la géographie au centre universitaire de Rouen, et,participe ainsi  la fondation, en 1964, de l’université de
Haute-Normandie. En 1967, il répond à la proposition qui lui est faite d’ouvrir un enseignement de géographie tropicale à la nouvelle Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nanterre, devenue en 1970 l’université de Paris X dont il est aujourd’hui professeur émérite. C’est durant son séjour à Dakar que Paul PELISSIER élabore sa thèse d’Etat Les paysans du Sénégal: les civilisations agraires du Cayor à
la Casamance, tout en faisant des missions dans l’Ouest africain, soit pour y
guider les mémoires de ses premiers étudiants africains, soit dans le cadre d’opérations d’aménagement. Depuis son retour en France,plusieurs missions annuelles en Afrique ou à Madagascar lui ont permis d’élargir son expérience dans le cadre d’une triple activité. En qualité d’universitaire, il assure d’Abidjan à Tananarive des missions d’enseignement […] « 
Lire la suite ici :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s